Menu haut

la guerre d'indépendance algérienne

La Guerre d’indépendance algérienne…

la guerre d'indépendance algérienne

La Guerre d’indépendance
algérienne…

telle que je l’ai vécue et ce qu’elle m’a inspiré

de Pierre Coulhon.

Ce livre est dédié à la mémoire d’un homme hors du commun : André Cruiziat, visionnaire, éveilleur, au charisme exceptionnel, disparu en 1998. Fondateur avec l’appui de Paul Delouvrier d’un mouvement de culture international ARRi reconnue d’utilité publique. Pierre Coulhon alors élève à l’Ecole militaire de Saint-Cyr Coëtquidan le rencontra en 1953 à Nantes lors d’une conférence qu’il prononça sur “l’Armée et la Nation”. Il fut d’emblée fasciné par l’homme et par les idées qu’il exprimait. Une amitié naquit à ce moment là; elle dura près d’un demi siècle.

Achat

Ce livre est dédié à la mémoire d’un homme hors du commun : André Cruiziat, visionnaire, éveilleur, au charisme exceptionnel, disparu en 1998. Fondateur avec l’appui de Paul Delouvrier d’un mouvement de culture international ARRi reconnue d’utilité publique. Pierre Coulhon alors élève à l’Ecole militaire de Saint-Cyr Coëtquidan le rencontra en 1953 à Nantes lors d’une conférence qu’il prononça sur “l’Armée et la Nation”. Il fut d’emblée fasciné par l’homme et par les idées qu’il exprimait. Une amitié naquit à ce moment là; elle dura près d’un demi siècle. Ce qui l’a le plus fortement frappé chez lui c’est son regard ouvert sur tous les hommes, riches ou pauvres, quelle que soit la couleur de leur peau, quelle que soit leur religion, qu’ils soient croyants ou incroyants, il témoignait à tous de la considération sans les juger. Il faisait preuve de disponibilité, savait écouter avec empathie. Il avait un talent de pygmalion inégalable : celui de percevoir la valeur, le potentiel de celui qui était en face de lui. Sans pouvoir l’imiter, ces qualités éminentes ont pénétrer toute la vie de l’auteur de ce livre. Le jeune lieutenant de Gendarmerie qu’était encore Pierre COULHON avait acquis la conviction, du fait des informations qu’il avait reçues de lui, que l’armée française ne viendrait pas à bout de l’insurrection algérienne. Tout en participant aux combats Pierre Coulhon réussit à prendre des contacts sur le terrain avec des responsables locaux du FLN et de l’ALN. Il put les maintenir au coeur de la tragédie. Ces liens évitèrent probablement des affrontements sanglants dans les quelques mois qui précédèrent le cessez le feu. Les deux annexes de ce livre décrivant la personnalité d’André Cruiziat (annexe 1) et la richesse des échanges que l’auteur a eus avec lui (annexe 2).

Né en Novembre 1929 à Montluçon, Pierre Coulhon a été formé à l’Ecole de Saint-Cyr à Coëtquidan et à l’Ecole des officiers de la gendarmerie de Melun. A sa sortie, il fut affecté en Algérie où il a exercé des commandements dans les moments les plus difficiles (1956-1962); pendant près de 15 mois il fut nommé auprès de Paul Delouvrier au Palais d’Eté à Alger. A son retour, il fut affecté à Saint-Etienne, à la Garde Républicaine et à Bordeaux, puis à l’Etat-Major des Armées et comme cadre à l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale) où il termina sa carrière. Titulaire d’une maîtrise de droit public, nourri de la pensée d’Emmanuel Mounier, il fut chargé par André Cruiziat d’organiser et d’animer pour ARRi des conférences sur les phénomènes religieux et spirituels : environ 70 conférences de 1992 à 2014 qui connurent un vif succès.

  • Auteurs : Pierre Coulhon
  • Collection : Témoins de l’histoire
  • Date de parution : Octobre 2015
  • ISBN : 978-2-36291-064-7
  • Pages :
  • Dimensions :
  • Langue : Français
  • Prix :  €

Boutique en ligne Livraison gratuite

Your SEO optimized title page contents